La promenade du cerf 2006

          
                                                                                     Exposition au Conseil général de la Gironde
                                                                                                          Acquisition  de l'oeuvre par l'arthotèque du Conseil général. 2010.
          La promenade du cerf :

Le souterrain vu en relation avec l’aérien.

Le tryptique : œuvre sur trois plans ( 75cm/65cm).
Photo + dessin numérique.2006.
Impression sur polypropylène

 la promenade d'un cerf avec trois arrêts différents dans trois espaces géographiques et directionnels différents.

 L’espace de création inférieur se détermine en fonction de ce déplacement dans l’espace . L’activité souterraine est montré également sous trois étapes différentes ( et cela pourrait donner lieu à une infinité de possibilités) avec une idée de degrés dans le processus .

J’ai eu envie de traiter cette fonction peu sympathique  sous un angle assez festif ( image de gauche ressemblance avec les jeux  de  « flipper » ) sorte d’allégorie , image onirique.
 la légèreté face à un sujet très angoissant .

Le choix du sujet de la photo sous la forme d’une figurine jouet  est une approche que j’ai faite depuis le passage à la trois D en 2001 . Emprunt au pop art 


Le cerf : les recherches effectuées sur cet animal m’ont amené vers sa fonction psychopompe( animal qui accompagne les âmes dans l’autre monde ) d’où le choix du cimetière pour les photos .

Le cerf est également très présent dans la mythologie maya et dans une vision et approche de la mort très différente de la notre et qui m’intéresse.

 CE QUE JE VOIS EN TRAIN DE VOIR

Nous regardons le cerf qui regarde , nous sommes aussi le cerf (en tout cas je suis le cerf quand je prends la photo). Personnification . passionnée par Ovide, Esope.

Regarder des évènements , un paysage a travers le regard de quelqu’un d’autre , on peut rapprocher ce procédé visuel par le  procédé de style littéraire qui consiste à nous décrire une scène, des personnages , l’évolution de leur relation  à travers le regard , le ressenti d’une autre personne exemple(« brûlant secret »  de Zweig).  le point de vue interne.